Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

[Recommandez ce blog à un ami !] | Page d'accueil du blog | Page d'accueil du site

09/09/2017

On a aimé!

Nos-coeurs-tordus.jpgNos cœurs tordus
Sévrine Vidal et Manu Causse
Bayard Jeunesse
13,9€

 

Belle idée que ce roman à 4 mains pour parler du handicap.

Dans un collège l'instauration d'une classe ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire) vient bouleverser les petites habitudes bien rangées des élèves et professeurs.

Vlad lui, corps tordu, démarche titubante, orphelin sans sa fidèle Monique (sa béquille!) se fait remarquer dès le premier jour en refusant de se faire moquer ou se faire prendre en pitié. Il devient très vite la coqueluche de l'établissement. Et surtout il attire l'attention de la belle Lou. Pour Vlad, alors, le champ des possibles s'ouvre enfin. L'espoir d'avoir des potes debout, une amoureuse et même de remporter le premier prix d'un concours de courts métrages. Avec ce projet en tête, élèves et professeurs, valides et non-valides s'unissent autour de notre héros bancal.

 

A travers les voix de Mathilde, Saïd, Dylan, Vlad et du proviseur Flachard, l'année au collège se déroule à un rythme effréné. Vlad est la lumière, tout gravite autour de lui. Cet ado attachant guide les émotions du lecteur, de son optimisme renversant au début du livre au désespoir amoureux qui l'habite en passant par son humour à toute épreuve. Pas de pathos, pas de misérabilisme, ces collégiens un peu « tordus » que ça se voit ou non, nous attendrissent, nous font rire.

 

Séverine Vidal et Manu Causse signent ainsi un roman qui a plutôt tendance à remettre les cœurs à l'endroit et ça ne fait pas de mal !

 

Pauline Vignaud

 

 

 

9782211232807.jpgChasseur de cyclones
Christine Avel
L’Ecole des Loisirs
12€

 

Élise, collégienne, a une maman toujours absente, une vie bien monotone, une ancienne camarade de classe, Léa, avec qui elle est fâchée et une passion immodérée pour la photographie.

Bonne nouvelle : maman va enfin l'amener avec elle dans un de ses nombreux voyages, destination les Bahamas !

Mauvaises nouvelles : maman a aussi invité Léa ! Et Élise n'a même pas un appareil photo digne de ce nom pour prendre les meilleurs clichés dans ce lieu de rêve !

Alors quand, une fois sur place, une tempête est annoncée et que Élise trouve miraculeusement un Leïca flambant neuf qui semble tombé du ciel, elle le sait, ces petites vacances vont apporter bien des surprises !

 

Toujours dans un style simple mais efficace, Christine Avel sait nous conter les histoires d'enfants ordinaires à qui il arrive des choses extraordinaires. Ses jeunes héros sont toujours attachants et débrouillards, Élise ici, ne fait pas exception à la règle.

La bonne idée, c'est d'avoir ponctué chaque début de chapitre par le descriptif d'un cliché photographique pris ou trouvé par notre jeune héroïne. Ainsi chaque chapitre raconte comment ce cliché a été pris, ce qui l'a amené et tout le roman se construit ainsi de photos en photos.

Pauline Vignaud

Publié dans Coups de coeur livres, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |

18/08/2017

Un jeune lecteur a aimé!

LinusHoppe.pngL’intégrale : le destin de Linus Hoppe

Anne -Laure Bondoux
532 pages –7€90
Éditions Bayard – Paris – Mars 2008
Première édition 2001
Collections Poche
Dés 10 ans

 

Linus allait avoir 14 ans et à cette date tout le monde sait ce qui ce passe … Bah L’EXAMEN PARDI !!! L’examen pendant lequel le grand Ordonnateur choisira son destin.

S'il reste en sphère 1 (car oui il est en sphère 1) ou s'il va en sphère 2, 3. Dans sa famille tout le monde a la chance d’être resté en sphère 1. Trois mois avant l’examen Linus rencontre Yosh sur internet et Yosh vit en sphère 2. Après avoir fait connaissance par internet Linus raconte leur conversation à son ami Chem. Ils décident d’aller le voir en sphère 2 et ils envisagent tous les 3 de faire quelque chose de très dangereux. Yosh a de plutôt grosses difficultés en cours mais il n’est pas bête pour autant donc c’est sûr qu’il passe en sphère 2 et Linus est pratiquement sûr de passer en sphère 1. Ils décident grâce aux qualités informatiques de Chem d’essayer d’échanger leur résultat. C’est comme ça qu’ils ont décidé de changer volontairement leur destin.

J’ai trouvé ce livre vraiment intéressant. Il explique le monde dans quelques années ainsi que la puissance et l’influence de la richesse et plein d’autres thèmes intéressants. Je vous laisse les découvrir par vous même.

Solal

 

DeuxPourUne.pngDeux Pour Une

 

Erich Kästner
230 pages – 4,95 €
Le Livre de Poche Jeunesse 
Dés 10 ans
Date de parution : Juillet 2014
Première parution : 1945

 

Louise, une petite fille de 9 ans et demi a été envoyée par son père en colonie de vacances à Vienne (Autriche). Un car arrive de Munich (Allemagne). Toutes les filles descendent du car et la dernière n’est que le portrait craché de Louise.

Elle se nomme Lotte. Louise ne la supporte pas du tout. Pendant un repas, Louise a donné un énorme coup de pied dans le tibia de Lotte car oui elles sont à côté. Les animateurs les ont forcées à se placer l’une à coté de l’autre. Un jour, elles se sont réconciliées (je vous épargne les détails) et elles deviennent même amies. Elles se parlent. Louise n’avait pas de mère et Lotte pas de père. Après pas mal d’indices, elles se rendent compte qu’elles sont sœurs jumelles ! 
Vers la fin de leurs vacances, elles ont échangé leurs identités. Lotte qui n’avait jamais vu son père devait rentrer chez lui avec une liste monumentale de ce qu’il aime faire, son métier, son entourage. Inversement pour Louise, avec sa mère. En gros elles devaient se faire passer l’une pour l’autre. Ce fut bien compliqué car deux humains ont beau se ressembler physiquement, leur caractère, leurs qualités et leurs défauts ou encore leur écriture sont complètement différents et c’est ceci qui a fait échouer leur drôle de plan.


Roman que j’ai vraiment apprécié, avec un petit humour que j’aime vraiment lire. Livre pas très long donc qu’on peut lire en une journée tout en ayant d’autres activités. Et souvent les petits romans pas très longs comme celui-ci me plaisent en majorité.

Solal

Publié dans Coups de coeur livres, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |

28/01/2015

On a aimé!

 

BUT.jpgBut! Enfants du monde, enfants du foot
Sean Taylor, Caio Vitela
Rue du Monde
16€

 

Une fois encore, la Rue du Monde nous offre un documentaire comme d’aucun n’en publie, avec un talent et une originalité qui distinguent leurs ouvrages de la plupart des autres publications de non fiction présentées par les éditeurs sur la place. Et pourtant ce livre est un rachat brésilien…preuve que la maison sait aussi publier des ouvrages étrangers qui lui ressemblent.

Le printemps 2014 a vu fleurir sur les tables des librairies livres en tous genres sur le football, du plus commun au plus atypique, du plus commercial au plus désolant, bref…difficile de s’y repérer, surtout quand on est comme moi très, très peu concernée par la coupe du monde. Mais on ne peut passer à côté de ce beau livre, construit ainsi : Chaque double page nous présente face à face une photo pleine page d’enfants d’un pays cité jouant au football et en vis-à-vis deux courts textes accompagnant cette photo, l’un relatif à l’histoire du football dans le pays présenté, et l’autre aux techniques de ce sport, en lien avec la photo. Le croisement entre les textes et la photo fonctionne parfaitement, se prêtant à des allers-retours du regard et donc à différentes lectures. Les photos sont extraordinaires, clamant la beauté du Sport et des corps en mouvement. Mais les enfants sont aussi à l’honneur, ces enfants du monde, enfants du foot, comme nous dit le sous-titre. Des portraits de groupe pris sur le vif ou plus posés, des instants de jeu, donc de vie, qui nous en disent long sur chaque peuple. Les textes, clairs et précis, traitent des grandes dates du foot et des grands joueurs, mais aussi des règles et des pratiques spécifiques à chaque pays. Et le tout nous fait comprendre la dimension culturelle et fédératrice de ce sport aux quatre coins de la planète.

But ! est un documentaire sportif, artistique, ethnologique et géographique aussi…une belle réussite.

Une petite réserve, néanmoins : A la fin du livre, quelques pages creusant certaines informations pour aller plus loin eussent été les bienvenues, ainsi qu’un index, et un sommaire au début. Le planisphère nous donne heureusement une vision globale des pays représentés tout au long du livre.

« Là où il y a un ballon…il y aura toujours quelqu’un pour jouer au football ».

 En tous cas, ce livre nous en donne l’envie.

Anne Helman

 

 

cvt_Temps-de-Chien-pour-les-Requins_377.gifTemps de chien pour les requins
Morris Gleitzman
Les Grandes Personnes
14.50€

Oliver a des parents banquiers, et en pleine crise économique, ce n’est pas tous les jours facile. Il est souvent seul et rêve d’acheter le chien qu’il voit dans la vitrine de l’animalerie. Sa vie bascule le jour où son ancienne nounou kidnappe le chien et menace de tuer l’animal si ses parents ne lui remboursent pas ses investissements banquiers. Au même moment l’Amérique des subprimes coulent et les parents d’Oliver perdent tout. Comment le jeune garçon va-t-il pouvoir sauver le chien et ses parents ?

Ce roman parle de manière originale, aux plus jeunes, de la crise économique. Les malheurs d’Oliver et sa naïveté face à des événements qui le dépassent l’entraînent dans une aventure complètement dingue qui finit par un road trip savoureux. Le style n’est pas inoubliable, mais le roman a le mérite de nous tenir en haleine de bout en bout à un rythme effréné grâce à ce gamin désespéré (et parfois désespérant) qui pense que l’honnêteté de chacun est la réponse à tous ses problèmes ! Un livre drôle et malin !

A partir de 10 ans

Pauline Vignaud

 

Publié dans Coups de coeur livres, Documentaires, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |

30/08/2014

On a aimé!

 

histoire d aman.jpgL'histoire d'Aman
Michaël Morpurgo
Folio Junior, Gallimard Jeunesse
6 euros
À partir de 12 ans

 

L'histoire d'Aman est le récit bouleversant d'un jeune Afghan et de sa mère, qui persécutés dans leur pays décident d'entreprendre le long et difficile voyage qui les conduira jusqu'en Angleterre, parfois au péril de leur vie.

 

Morpurgo écrit un texte sensible, comme il sait si bien le faire, mais aussi nécessaire sur le sujet complexe et souvent polémique des réfugiés Afghans. L'épreuve d'Aman et de sa mère ne peut laisser indifférent face à la cruauté des hommes. L’histoire est vue à travers les yeux d’un troisième protagoniste et cette mise en abyme fonctionne bien. Elle permet un récit tout en retenue, en humilité et en dignité. Comme toujours chez Morpurgo, l'animal bienveillant amène sa part de sagesse et de réconfort.

 

La fin est un peu trop belle mais l'écho de la voix d'Aman restera ancré longtemps dans nos esprits.

Pauline Vignaud

 

 

pique-prune-gigamic-jeu-de-societe-enfants.jpgPique Prune
Qui s'y frotte s' y pique!

 

Ce jeu est une version de pique plume avec cette fois des hérissons et non des poules.

C'est un excellent jeu de mémoire qui exerce aussi la concentration. Ici,,pas question de déplumer des poules,mais d'arracher les fruits aux piquants des autres hérissons!

Le premier à avoir récupéré tous les fruits de ses concurrents gagne la partie.

Laissez-vous piquer par ce jeu!

 Pour 2 à 4 hérissons, dés 4ans.
Collection Pique et plume Gigamic
21,90euros.

Karima Mekki

 

05/08/2014

On a aimé...

mystere-du-majordome.jpgLe mystère du majordome
Norma Huidobro
L'école des Loisirs, Neuf
9.5 euros

Voilà une petite enquête bien menée dans une ambiance de vacances. Les patrons d’une belle demeure sont partis en villégiature et certains domestiques de la maison, restés à garder les lieux, accueillent des enfants de leur propre famille. Le séjour de nos jeunes héros devrait se dérouler dans une ambiance de farniente au bord de la piscine de la propriété, entre baignades et parties de rami entrecoupées de goûters et d’encas à faire saliver même les moins gourmands. Mais il en sera autrement pour Tomas et Camila qui résoudront une énigme bien particulière. C’est joliment écrit, frais et facile à lire pour les enfants avides de pouvoir vivre des aventures au travers de protagonistes auxquels ils pourront aisément s’identifier.

Anne Helman

 

 

À l'espace Jeux et Jouets venez retrouver la gamme « Giotto » qui propose un large choix de pâte à modeler pour les petits ainsi que tout ce qu'il faut pour colorier, dessiner...

 

giotto.JPG

Publié dans Coups de coeur jeux et jouets, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |

19/10/2013

On a aimé!

le trou.jpg

 

Le Trou
Torseter Oyvind
Ed. La joie de Lire
24.90 euros

Un bijou d’intelligence et de perspicacité que cet album peu prolixe en mots mais dont la lecture d’images est d’une évidence réussie. L’album est très élaboré, l’astuce visuelle du trou fonctionne à merveille et induit maints rebondissements dans les images et donc dans la narration. L’humour absurde touchera grands et petits, pour     sûr ! Et l’objet-livre est de très belle fabrication. Chapeau !

                                  Anne Helman

 

ETE MORTEL.jpg

 

Mon été mortel
Jack Gantos

Jack Gantos, auteur et héros de ce livre, nous raconte sa jeunesse, dans la petite ville américaine de Norvelt pendant les années 60. Cette communauté d’anciens miniers vit grâce aux installations d’Eleanor Roosevelt. Mais alors qu’il s’apprête à passer un bel été, sa mère le punit et il doit passer les vacances enfermé. Seuls moments de liberté : creuser un abri antiatomique dans le jardin avec son père et aider la vieille voisine aux mains rouillées à écrire la rubrique nécrologique. Mais très vite Jack va nouer avec la vieille dame un lien d’amitié et les morts vont s’aligner comme des mouches, lui permettant de pimenter cet été bien morose.

 Mon été mortel fait parti des romans qui se lisent comme on mange des petits pains au chocolat, c’est délicieux, réjouissant et aussitôt fini, on a envie d’y revenir. Les (més)aventures de Jack sont toutes plus drôles et farfelues les unes que les autres, tout comme les adultes qui l’entourent.  Dans cette campagne américaine en période de guerre froide où chacun souhaiterait entrevoir le rêve américain, Jack compose comme il peut et trouve du réconfort chez sa vielle voisine. Il y a quelque chose entre eux d’Harold et Maud et c’est bien cette relation qui fait tout le charme de cette histoire ! 
A partir de 12 ans.

                                               Pauline Vignaud



 1000 choses.jpg

 1000 choses à faire avec un bout de bois

Fiona Danks et Jo Schofield

Gallimard Jeunesse

12.50 euros

 

 Un livre d’activités présenté d’une très jolie manière sur les multiples réalisations à faire à partir de bouts de bois, de la baguette magique d’apprenti sorcier à la cabane au fond des bois. L’ouvrage fourmille d’infos utiles et de conseils pertinents accompagnés de belles photos mettant en valeur les activités présentées. Des étapes claires décrites pas à pas pour bricoler seul et/ou accompagné d'un adulte.

Les activités sont introduites par de courts textes qui ouvrent la porte de l’imaginaire de l’enfant en lien avec les réalisations manuelles.

C’est « terriblement » british!...on aime !
Années primaires

                                                   Anne Helman
 

Publié dans Albums, Documentaires, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |

05/06/2013

La revanche de Nébouzat-le-Froid

revanche de nébouzat.jpg
La revanche de Nébouzat-le-Froid
Christine Avel
Neuf, Ecole des Loisirs 8,50€ 

La guerre date d'il y a bien longtemps entre ces deux villages aux noms similaires et peu flatteurs "Nébouzat". L'un étant "le froid" et l'autre "le chaud", c'est déjà un sujet de discorde. Et comme si cela ne suffisait pas ceux du "chaud" ont forcément plus de soleil, un meilleur ramassage scolaire, une vue supérieure sur la vallée et, comble d'injustice, un site archéologique !
Autant dire que pour Eloi, qui habite Nébouzat-le-Froid, il y a de quoi être jaloux, avoir honte et rêver d'ailleurs. Il faut vraiment être né sous une mauvaise étoile pour habiter dans un trou pareil.
Un jour, Jojo, le chien errant du village, revient avec un drôle d'os dans la gueule. Le grand-père d'Eloi en est sûr, cet os appartient à une autre ère ! Les fouilles vont pouvoir commencer, Nébouzat-le-Froid tient enfin sa revanche.

Comme dans "le creux des Maths", Christine Avel dresse le portrait d'un charmant gamin malin et doté d'un fort sens de l'humour et de dérision. Un gamin comme tant d'autres et pour qui le lecteur a immédiatement un élan de sympathie.
L'auteur aime offrir à ses héros des histoires improbables mais qui fonctionnent à merveille et dans lesquelles on se laisse embarquer avec plaisir, de bout en bout, sans en perdre une miette, jusqu'à un dénouement surprenant et réusssi.
Après cela, tous à Nébouzat-le-Froid ! Pauline Vignaud 

Publié dans Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |

30/04/2013

L'école est finie

l'école est finie.jpg
L'école est finie
Yves Grevet
Syros, les Mini-Syros 3€

Cette collection de courts récits recèle d'excellents textes. En voici à nouveau un exemple avec cette fiction d'anticipation dénonçant une école de l'efficacité et du rendement qui oublierait d'apprendre à nos enfants savoirs et réflexion. L'école est finie est une métaphore engagée sur le devenir de notre société à la portée de tous dès 9 ans, prônant les valeurs de l'école de Jules Ferry et le respect des élèves. C'est aussi une belle réflexion sur la Résistance comme acte politique. Indignez-vous!...voici un des messages d'Yves Grevet, à sa façon et pour le jeune public, mais pas seulement.
A lire et à diffuser largement. Anne Helman

 

Publié dans Coups de coeur livres, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |

13/12/2012

Oublie-moi un peu, papa !

oublie moi.jpg
Oublie-moi un peu, papa !
Brigitte Smadja
Collection Neuf, Ecole des Loisirs 9,20€

Naomi, 10 ans, s’apprête à passer un après-midi fabuleux pour l’anniversaire de Valentine, sa meilleure amie. Seulement voilà, alors que Naomi se prépare, Papa et Maman prennent un air sérieux et lui annoncent qu’ils se séparent. A partir de la rentrée Naomi passera ses mercredis et un week-end sur deux chez papa, et le reste de sont temps chez maman.
Pour la petite fille c’est la catastrophe, les mercredis c’était avec Valentine qu’elle les passait ! Avec Papa, pas de Valentine, pas de repos non plus, pas de silence, ou de temps libre, Papa veut tout faire avec elle, tout ! La piscine, la cuisine, la déco, les devoirs ! Et Naomi voudrait bien que son père l’oublie un peu de temps en temps !
Avec légèreté et à travers le personnage attachant de la petite fille, Brigitte Smadja évoque la séparation, et les changements qui l’accompagnent. Nous sommes dans la tête de Naomi et nous partageons ses pensées, ses craintes, ses appréhensions, ses irritations aussi, face à cette situation. Comme tous les héros de Brigitte Smadja, son personnage se construit, se grandit, se révolte et s’affirme. L’émotion du livre repose sur l’équilibre fragile entre ce papa d’ordinaire absent, devenu trop présent, et cette petite fille qui aspire à un peu plus de tranquillité et qui, ne voulant pas vexer son père, se plie à tous ses vœux. Une relation qui se délie tout d’abord entre les débordements de ce papa et le mutisme de cette petite fille. Et puis la parole et la raison reviennent, le papa est prêt à écouter, Naomi à s’exprimer et tous deux réapprennent à s’apprivoiser, se comprendre et à profiter l’un de l’autre.
La force de Brigitte Smadja c’est de nous faire rire et sourire sans jamais passer à côté de son sujet ou en minimiser l’importance. Une petite réussite ! -Pauline

 

Publié dans Coups de coeur livres, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |

02/08/2012

Le creux des maths

le creux des maths.jpg

Le creux des maths
Christine Avel
Ecole des Loisirs, 8,20€

Abel se sent pas à sa place dans sa famille. Pourtant il est un petit garçon, rien de plus normal. Seulement voilà il est nul en maths et dans une famille de génies des mathématiques, dur de se faire accepter. Pour ses 11 ans, Abel en est sûr, une école de sorciers va le contacter et l'emmener loin de chez lui. Le jour de son anniversaire arrive et un courrier lui est bien adressé mais surprise, il ne s'agit pas de "Poudlard"; on lui annonce qu'il a remporté le premier prix d'un concours de maths et qu'il a gagné une semaine avec un célèbre mathématicien en Finlande. Stupéfait, Abel comprend que ses frères ont subtilisé son identité pour jouer à sa place. Après beaucoup de négociations, il accepte de partir en Finlande où, contre toute attente, le voyage lui réserve beaucoup de surprises.
Ce petit roman, pour les enfants à partir de 9 ans, est un régal. Nous lecteurs, quelque soit notre aptitude aux maths, n'avons aucune difficulté à nous glisser dans la peau d'Abel et à compatir à ses malheurs du quotidien. Il faut dire qu'Abel est peut-être mauvais en maths mais il a un humour décapant et une réflexion déjà bien tranchée sur le monde qui l'entoure. Ce petit texte fluide et sans fausse note se dévore presque d'un seul trait et entretient, pour notre plus grand plaisir, un certain suspense jusque dans les dernières pages. -Pauline Vignaud

Publié dans Coups de coeur livres, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |