Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

[Recommandez ce blog à un ami !] | Page d'accueil du blog | Page d'accueil du site

08/03/2016

L'heure du Conte

Pour notre dernière séance d'animations

rue Saint Jacques, 

Chat Perché célèbre le "Printemps des poètes"

 

Florence Pays, lira de la poésie aux enfants de 4 à 7 ans, Samedi 12 Mars à 17h.

9791023504804.jpg

Vous retrouverez les animations de Chat Perché dès le Samedi 2 Avril, à notre nouvelle adresse :

18 rue Chaussade

43 000 Le Puy en Velay

 

Venez nombreux

À bientôt

L'équipe de Chat Perché

Publié dans Animations et rencontres, Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |

16/01/2015

Les animations de Chat Perché

Envers et contre tout, commençons l'année en fanfare à Chat Perché.
Le week-end prochain sera riche de 2 événements.

 

Vendredi 23 Janvier à 19h, le poète David Dumortier sera à l'honneur.

David dumortier A3.jpg

 Samedi 24 Janvier à 17h 
Babeth Cultien enflammera les oreilles des enfants de 2 à 4 ans 
avec la lecture d'albums sur les dragons.

georges le dragon.gif

 Venez Nombreux!
L'équipe de Chat Perché.

ENTRÉE LIBRE

Publié dans Animations et rencontres, Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |

06/10/2011

Frère

frere.jpgFrère
Isabelle Damotte, illustrée par Estelle Aguelon
Cheyne Editeur, Poèmes pour grandir ; 14€


Voilà le dernier né de la collection de qualité destinée au jeune public, Poèmes pour Grandir, au Cheyne Editeur.

Ce recueil tout en sensibilité traite d'un sujet dramatique et grave puisqu'il s'agit ici du deuil d'un enfant, le « petit frère ». Le récit est narré par la voix d'un des enfants de la fratrie auquel appartenait le garçon disparu. Le titre évoque donc un miroir, l'un étant le frère de l'autre, et vice-versa.
Le traitement d'un sujet si délicat est ici parfaitement maîtrisé, sans pathos ni sensiblerie mièvre qui seraient déplacés, mais par un verbe vrai, limpide, d'une sensibilité retenue qui en fait la force.
Les images d'Estelle Aguelon sont des monotypes qui accompagnent le texte tout en en donnant leur propre interprétation, un autre regard, et un éclairage empreint de douceur sur les phrases d'Isabelle Damotte. C'est beau et fin. Comme le linge qui court les pages. Les gros plans sur les visages peuvent faire penser à la façon dont Anne Bozellec dessine et « capte » les enfants, c'est dire si Estelle Aguelon a de l'avenir devant elle.
Un grand merci à toutes deux pour ce moment de pure émotion littéraire.
Pour tous dès 7/8 ans. -Anne

Publié dans Coups de coeur livres, Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |