Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

[Recommandez ce blog à un ami !] | Page d'accueil du blog | Page d'accueil du site

05/08/2017

On a aimé!

--la-place-du-c-ur,-saison-2-898954-264-432.jpgA la place du cœur : Saison 2
Arnaud Cathrine
Robert Laffont
16,5€

 

A la place du cœur saison 1, soir du 11 janvier 2015, le lecteur a quitté Caumes, le protagoniste, 17 ans, amoureux de Esther, et révolté par les attentats qui viennent de toucher la France en plein cœur. Et alors qu'il défilait à Paris contre la barbarie, main dans la main avec Esther, Hakim, son meilleur ami, se fait violemment agresser parce qu'il a une « tête d'arabe » et succombe à ses blessures. Pour Caumes, tout bascule.

 

Dans la saison 2, on retrouve Caumes, à l'été suivant, mais cette fois ce n'est plus lui qui nous raconte son histoire. C'est d'abord Niels, le cousin qu'il retrouve tous les étés, qui nous parle de Caumes, un Caumes affaiblit, détruit, emporté par un cercle vicieux d'alcool et drogue, qui ne trouve plus de sens à sa vie, que l'absence d'Hakim a laissé orphelin.

Puis Esther prend le relais, nous raconte son impuissance face à la détresse du garçon qu'elle aime, son incapacité à passer à autre chose, alors qu'elle a compris que le Caumes qu'elle connaissait n'existe plus.

Enfin Caumes, revient doucement à la vie, et reprend la parole.

 

En Septembre, tous 3 commencent leur vie d'adulte à Paris et se retrouvent souvent au « Petit Cambodge » ou à « La belle équipe »  pour boire un verre ou plus. Chacun essaie de grandir, de panser ses blessures, d'oublier les absents et pour Caumes de vivre avec un trou « A la place du cœur ». Pourtant le lecteur le sait, en Novembre 2015, exactement en ces lieux, la France va à nouveau connaître l'horreur. La peur nous saisit alors, parce que c'est certain, l'auteur va nous faire revivre ces événements. Et en plaçant le destin de ses trois protagonistes au centre de cette tragédie nationale Arnaud Cathrine nous y replonge avec une nouvelle perspective mais une émotion intacte.

 

Dans la juste continuité du premier, avec son langage cru et familier, Arnaud Cathrine écrit un livre fort qui fait la part belle à cette jeunesse qui doit penser l'avenir avec le terrorisme et la violence en toile de fond.

 

Pauline Vignaud

 

41FHZaJ2gvL._SX195_.jpgFeu Couleur #1
Jenny Valentine
Collection Medium
L'école des loisirs
16€

 

Lire un Jenny Valentine est toujours une délicieuse surprise. Feu Couleur #1 n'échappe pas à cette règle vertueuse.

Comme toujours chez elle, c'est d'abord une histoire de famille, une histoire compliquée. Iris 16 ans, vit avec une mère et un beau-père avides d'argent et de célébrité. Elle ne sert que de faire-valoir lorsque les occasions se présentent pour renflouer les comptes bien souvent vides !

 

Et justement, une de ces occasions se présente ! Le père biologique de notre héroïne, qui l'a abandonné elle et sa mère il y a bien longtemps, est sur le point de mourir. L'homme est très riche et possède une collection d’œuvres d'art à faire miroiter les dollars dans les yeux de la maman d'Iris. Alors quoi de mieux que d'utiliser l'ado pour amadouer l'homme et le culpabiliser dans ses derniers instants afin qu'il lègue tout son argent à son ex-femme et sa fille.

 

Mais rien ne se passe comme prévu, au contact de ce père qu'elle n'a jamais connu, Iris va s'ouvrir, lui confier sa passion dévorante pour tout ce qui brûle et mettre à jour un secret de famille, l'obligeant à remettre ses certitudes en perspective.

 

On lit Feu Couleur #1 aussi vite que se consument les objets auxquels Iris met le feu ! Jenny Valentine continue de manier avec brio une narration à suspense sans jamais que ce soit au détriment de l'histoire intime de ses héros. Chez cette auteur l'ado est toujours au centre, souvent brisé par l'histoire familiale, il ou elle porte sur ses épaules de lourds fardeaux mais sait toujours se dépasser, voire se sublimer pour s'extirper de ces situations délicates desquelles il sort toujours grandi.

 

 

Pauline Vignaud

Publié dans Coups de coeur livres, Romans ados | Lien permanent | Commentaires (0) |

27/07/2017

On a aimé

couv-Cours-620x817.jpgCours !
Davide Cali et Maurizio A.C. Quarello
Editions Sarbacane
15,5€

 

Le récit relate le parcours édifiant de Théodore Ray Lewis, un jeune homme de couleur issu d’un milieu défavorisé qui vit une adolescence difficile. Mais, contre toute attente, grâce à la confiance que le proviseur de son collège lui témoignera, il va s’apaiser dans ses comportements et son rapport à la vie. Cours ! est une superbe démonstration des bienfaits des liens intergénérationnels, ainsi que de l’éducation et de l’instruction salvatrices d'enfances chaotiques. Certes, le sport a aussi une place prépondérante dans le livre, mais comme un moyen, un exutoire aussi, et non pas comme une fin. L’histoire est racontée à la première personne, c’est la voix du jeune homme qui deviendra adulte qu’on entend. Le texte de Davide Cali est limpide, riche et pourtant concis. Il va à l’essentiel, il est comme Théodore Ray Lewis, le jeune anti-héros du livre, il n’a pas le temps Mr Cali, il a une urgence à se glisser dans la peau du jeune homme, et nous, lecteurs, on a vraiment hâte de savoir la fin…rassurez-vous, il y a un "happy end"…et même de l’amour… Et puis il y a les illustrations de Maurizio A.C. Quarello, fortes et toutes en mouvement, jamais redondantes au récit, amplifiant encore la tension de l’histoire…c’est chaud et captivant comme un beau match de boxe…c’est remarquable. Bref, on ferme le livre, on verse une larme, et on a qu’une envie ; le relire et le partager.

Anne Helman

 

product_9782075077040_244x0.jpgLe visage de Mamina
Simona Ciraolo
Gallimard Jeunesse
15,90€

Si on excepte les petits héros de séries (POB, Tchoupi, Trotro...) où la figure du grand-parent apparaît à l’occasion des vacances ou du mercredi après-midi, la plupart des albums qui parlent de personnes âgées ou de grands-parents abordent souvent la maladie ou la fin de vie. La vieillesse y est rarement représentée de manière positive, si ce n’est peut-être par la figure du sage. Le visage de Mamina est, en ce sens, un album qui sort de l’ordinaire. Une fillette blottie sur les genoux de sa grand-mère, s’interroge sur ses rides et la vieille femme lui fait alors le récit des souvenirs qui ont marqué sa vie et son visage. À chaque ride une double page illustre un souvenir: un fou rire, une rencontre amoureuse, la perte d’un être cher. Les couleurs chaudes et rondes créent un cocon autour de cette complicité entre la petite fille et la vieille femme. Les yeux brillants de Mamina lui confèrent une énergie salvatrice, l’image d’une femme espiègle et forte. Le dernier souvenir, qui fait référence à la naissance de la petite fille, et la dernière image de la famille, qui partage le gâteau d’anniversaire, recentrent le livre sur les liens entre les générations. Simona Ciraolo signe là un livre qui célèbre avec tendresse et émotion le temps qui passe et la transmission.

Pauline Vignaud

Publié dans Albums, Coups de coeur livres | Lien permanent | Commentaires (0) |

26/12/2015

On a aimé!

sous-la-toise-picquier.jpgSous la toise

Keitaro Kikaseya

Jun Katabatake

Traduit du japonais par Anaïs Koechlin

Éditions Picquier Jeunesse

13€

 

 

 

Au zoo c'est le jour où on mesure les animaux. Enfin on essaie ! Chacun se présente sous la toise. Pour le lapin c'est facile mais ensuite ça se complique : la girafe est trop grande, les crocodiles trichent, la chauve-souris est à l'envers... Bref il n'est pas simple pour le docteur gorille et sa jeune assistante de mesurer tout ce petit monde.

 

Picquier nous propose ici un joli album pour les petits, comme savent si souvent les concevoir les auteurs et illustrateurs japonais. Les dessins viennent appuyer un texte simple, sans bavardage et offrent une lecture amusante. L'auteur qui s'était rendu au zoo avant l'écriture du livre, pour lui aussi mesurer les animaux, cherche à donner des informations précises sur leur taille. L'ensemble donne un livre qui fonctionne parfaitement par sa légèreté de ton et son dessin doux et rond.

 

Pour les enfants d'âge maternelle

 

Pauline Vignaud pour Chat Perché

 

Publié dans Albums, Coups de coeur livres | Lien permanent | Commentaires (0) |

13/06/2015

On a aimé!

chat servant.gifChat par-ci/Chat par-là
Stéphane Servant
Rouergue, Boomerang
7€

 

D'un côté de la rue il y a Lorette, une vieille dame à la jambe cassée, elle déteste les chats, sauf Lundi le chat errant du quartier qu'elle a surnommé ainsi parce qu'elle n'aime pas les lundis non plus ! Lorette s'ennuie, jusqu'à ce que Lundi lui apporte le petit mot d'un mystérieux inconnu qui voudrait être son ami.

De l'autre côté de la rue vit Sofiane, un jeune garçon à la jambe dans le plâtre qui adore les lundis et les chats, surtout le chat errant du quartier qu'il a appelé Lunes, ce qui veut dire lundi en espagnol. Sofiane est très timide et un peu seul, il décide d'utiliser Lunes pour envoyer des mots à la petite voisine d'en face qu'il observe depuis sa fenêtre de chambre.

Ces deux là en sont quittes pour une belle surprise ! Ou pas ?

 

L'effet « boomerang » propre à la collection fonctionne à merveille, Stéphane Servant écrit un texte tout en légèreté et en humour. Le premier « Chat par-ci » nous laisse dans le flou jusqu'au bout, le second « Chat par-là » éclaire peu à peu la lecture du précédent.Un texte simple et drôle à partir de 8 ans.

Pauline Vignaud

Publié dans Coups de coeur livres, Premières lectures | Lien permanent | Commentaires (0) |

14/04/2015

On a aimé!

Broadway-Limited-tome-1-Un-dîner-avec-Cary-Grant-de-Malika-Ferdjoukh-chez-LEcole-des-loisirs.jpgBroadway Limited, T1 Un dîner avec Cary Grant
Malika Ferdjoukh
L'École des Loisirs
19.50€

 

Parce que son prénom est à consonance féminine en anglais, Jocelyn Brouillard, qui vient étudier aux États-Unis, se retrouve par erreur dans une pension pour filles. Découragé à l'idée de devoir trouver un nouveau logement il va persuader la pourtant terrifiante maîtresse de maison de rester en ces lieux grâce à un bocal d'asperge, un certain talent au piano et quelques connaissances au poker.

Et alors que les cours commencent pour Jocelyn, c'est de ces pensionnaires qui rêvent de conquérir le Broadway d'après guerre que le jeune homme va apprendre le plus.

Toutes fascinantes, irritantes, légères autant que sérieuses, chacune va l'adorer et lui montrer New-York à sa manière.

Malika Ferdjoukh livre ici le premier tome d'une saga qui s'annonce passionnante. La galerie de portraits dont elle maîtrise l'exercice à merveille s'inscrit dans un contexte historique fouillé et peu exploité dans la littérature pour adolescents. L'histoire croisée de chacune de ces jeunes filles, dont le héros est un faire-valoir attendrissant, est riche de détails amusants, de caractères trempés, et de secrets bien gardés. A peine en a-t-on quitté une avec regret que la suivante nous régale encore plus.

Le regard de Jocelyn trace le lien entre toutes et pose le décor de ce Broadway affriolant où au détour d'une audition notre héros croise la très jeune Grace Kelly. Le livre dépeint aussi cette Amérique traumatisée par la guerre et qui en commence une autre avec le communisme.

Ce roman est une fourmilière où chaque détail et chaque précision apportent du poids à l'intrigue. L'auteure , au fil des pages, resserre son attention sur quelques personnages et nous abandonne à la fin de ce premier tome sur un véritable suspense que l'on n'avait pas du tout vu venir. Une prouesse !

 

Pauline Vignaud

 

 

 

l epreuve.jpgL'épreuve, T1 Le Labyrinthe
James Dashner
Pocket Junior
18.50€

 

James Dashner nous transporte dans un monde qui mélange rêve et réalité. Le protagoniste principal, Thomas, est incapable de se rappeler qui il est, il se retrouve au milieu de nombreux adolescents dans un lieu appelé « Le Bloc ». Cet endroit est entouré de quatre murs cikissaux qui se referment seulement la nuit tombée. Ce « Bloc » est au centre d'un immense Labyrinthe habité par des « griffeurs » ! Mi-bêtes, mi-machines !!! Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous !!

 

Arrivera-t-il à sortir du Labyrinthe et à quel prix ?

 

Benjamin Leroy 

 

Publié dans Coups de coeur livres, Romans ados | Lien permanent | Commentaires (0) |

28/01/2015

On a aimé!

 

BUT.jpgBut! Enfants du monde, enfants du foot
Sean Taylor, Caio Vitela
Rue du Monde
16€

 

Une fois encore, la Rue du Monde nous offre un documentaire comme d’aucun n’en publie, avec un talent et une originalité qui distinguent leurs ouvrages de la plupart des autres publications de non fiction présentées par les éditeurs sur la place. Et pourtant ce livre est un rachat brésilien…preuve que la maison sait aussi publier des ouvrages étrangers qui lui ressemblent.

Le printemps 2014 a vu fleurir sur les tables des librairies livres en tous genres sur le football, du plus commun au plus atypique, du plus commercial au plus désolant, bref…difficile de s’y repérer, surtout quand on est comme moi très, très peu concernée par la coupe du monde. Mais on ne peut passer à côté de ce beau livre, construit ainsi : Chaque double page nous présente face à face une photo pleine page d’enfants d’un pays cité jouant au football et en vis-à-vis deux courts textes accompagnant cette photo, l’un relatif à l’histoire du football dans le pays présenté, et l’autre aux techniques de ce sport, en lien avec la photo. Le croisement entre les textes et la photo fonctionne parfaitement, se prêtant à des allers-retours du regard et donc à différentes lectures. Les photos sont extraordinaires, clamant la beauté du Sport et des corps en mouvement. Mais les enfants sont aussi à l’honneur, ces enfants du monde, enfants du foot, comme nous dit le sous-titre. Des portraits de groupe pris sur le vif ou plus posés, des instants de jeu, donc de vie, qui nous en disent long sur chaque peuple. Les textes, clairs et précis, traitent des grandes dates du foot et des grands joueurs, mais aussi des règles et des pratiques spécifiques à chaque pays. Et le tout nous fait comprendre la dimension culturelle et fédératrice de ce sport aux quatre coins de la planète.

But ! est un documentaire sportif, artistique, ethnologique et géographique aussi…une belle réussite.

Une petite réserve, néanmoins : A la fin du livre, quelques pages creusant certaines informations pour aller plus loin eussent été les bienvenues, ainsi qu’un index, et un sommaire au début. Le planisphère nous donne heureusement une vision globale des pays représentés tout au long du livre.

« Là où il y a un ballon…il y aura toujours quelqu’un pour jouer au football ».

 En tous cas, ce livre nous en donne l’envie.

Anne Helman

 

 

cvt_Temps-de-Chien-pour-les-Requins_377.gifTemps de chien pour les requins
Morris Gleitzman
Les Grandes Personnes
14.50€

Oliver a des parents banquiers, et en pleine crise économique, ce n’est pas tous les jours facile. Il est souvent seul et rêve d’acheter le chien qu’il voit dans la vitrine de l’animalerie. Sa vie bascule le jour où son ancienne nounou kidnappe le chien et menace de tuer l’animal si ses parents ne lui remboursent pas ses investissements banquiers. Au même moment l’Amérique des subprimes coulent et les parents d’Oliver perdent tout. Comment le jeune garçon va-t-il pouvoir sauver le chien et ses parents ?

Ce roman parle de manière originale, aux plus jeunes, de la crise économique. Les malheurs d’Oliver et sa naïveté face à des événements qui le dépassent l’entraînent dans une aventure complètement dingue qui finit par un road trip savoureux. Le style n’est pas inoubliable, mais le roman a le mérite de nous tenir en haleine de bout en bout à un rythme effréné grâce à ce gamin désespéré (et parfois désespérant) qui pense que l’honnêteté de chacun est la réponse à tous ses problèmes ! Un livre drôle et malin !

A partir de 10 ans

Pauline Vignaud

 

Publié dans Coups de coeur livres, Documentaires, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |

07/05/2014

On a aimé!

9782362900259FS.gifQue faites-vous avec ça?

Steve Jenkins et Robin Page
Collection Caldecott, Le Genévrier
16 euros
À partir de 4 ans

 Un nez pointu, ou rond, des oreilles rabattues, des griffes ou encore des pattes velues, tels sont les détails qui apparaissent sur les doubles pages de cet album. Mais à qui sont ces drôles de membres et surtout à quoi peuvent-ils bien servir? Pour le savoir l'enfant tourne la page et découvre les animaux dans leur totalité et une phrase simple, courte qui lui donne l'explication.

 

Publié dans la superbe collection Caldecott, Que faites vous avec ça? propose de jolies illustrations pour éveiller la curiosité des plus jeunes aux détails étranges qu'offrent la nature et les animaux. Original et réussi.

                                       Pauline Vignaud

 

41DtKs%2Bq3LL.jpgDes amis à chaque étage


Chantal Wibaux et Adrien Albert
Ecole des Loisirs
11,80 Euros

Voici une petite aventure pour les jeunes enfants bien menée, à la manière d’une mini-enquête pour les tout-petits. L’habitat, le bon voisinage, la convivialité sont certains des thèmes abordés ici avec simplicité. Le clin d’œil à Babar est indéniable, et Adrien Albert rend un bel hommage à De Brunhoff. On se plait à penser que l’éléphante dont s’éprend notre ami Gaston, le héros de l’album, se nomme Céleste... De plaisantes illustrations et une mise en page réussie ajoutent encore à la réussite de l’ouvrage. Un vrai bon livre pour enfant. Ca fait du bien !

                                                             Anne Helman

 

Publié dans Coups de coeur livres, Documentaires | Lien permanent | Commentaires (0) |

25/01/2014

On a aimé!

La passe miroir - « Les fiancés de l’hiver »couv44795956.jpg

Christelle Dabos

Gallimard jeunesse

18 €

 

Dans ce roman d’anticipation les humains vivent regroupés par familles et par pouvoirs. Ophélie, une héroïne peu ordinaire qui « lit » le passé des objets et s’échappe au travers des miroirs, doit quitter sa famille pour épouser un austère inconnu, Thor, qui vit au Pôle. Une nouvelle vie va commencer pour elle et elle va devoir traverser bien des épreuves pour mettre à jour les secrets qu’on lui cache.

Christelle Dabos réussit à nous happer immédiatement dans l’imaginaire de son monde mais c’est surtout son héroïne extraordinaire et atypique qui crée l’alchimie. Féministe, courageuse, têtue et non dénuée d’humour, c’est à ses côtés qu’on voyage lors de cette aventure. On se laisse transporter dans le froid et la nuit du pôle, ses illusions et ses mensonges qu’Ophélie déjoue et dénoue petit à petit. Du suspens, un style, une histoire d’amour incroyable et des personnages minutieusement léchés, un cocktail parfait pour dévorer ce 1er tome et attendre avec impatience le 2nd !

 

A partir de 13 ans

Pauline Vignaud

 

 

Le procèsproces_couv.jpg

Stéphane Heinrich

Kaléidoscope

13,20 € 

 

Un procès comme dans un film, avec tous les représentants de la justice au tribunal. Étonnant album, plus vrai que nature, cet ouvrage plein d’esprit est un bijou d’intelligence et de vivacité. Stéphane Heinrich s’est surpassé ici par la mise en scène des images… Les personnages sont drôles et bien campés et le phrasé impeccable et plein d’esprit. Ah, j’oubliais, l’accusé est un loup dont le crime est d’avoir dévoré un mouton, prétexte à un bestiaire hilarant mais aussi à l'étude d’un microcosme représentatif de la société…des bêtes, qui nous rappelle étonnement celle des humains.

 

Dès 5 ans

Anne Helman

 

Publié dans Coups de coeur livres | Lien permanent | Commentaires (0) |

03/07/2013

Le poulet fermier

le poulet fermier.jpg
Le poulet fermier
Agnès Desarthe / Anaïs Vaugelade
Mouche, Ecole des Loisirs 8,50€ 

Douglas Dumordu, jeune garçon tout juste orphelin, doit prendre les rênes de la ferme familiale. Mais Douglas n’y connaît rien à rien en matière de tracteur, d’élevage, de plantations. Désespéré, il se confie à son amoureuse, la fille du voisin, qui n’est pas franchement heureux de voir sa fille courtisée par un incapable. La jeune femme lui conseille de faire dans le « poulet fermier », c’est la mode du moment, il ne peut faire que des affaires.
Douglas, bien que perplexe, la prend au mot et se précipite dans le poulailler pour débaucher Ernest, le meilleur poulet, qui va l’aider dans ses tâches quotidiennes et remettre la ferme en état de marche, sous l’œil médusé des habitants du village qui commencent à douter de la lucidité d’esprit du jeune Douglas
Ce roman cadet, écrit par Agnès Desarthe, se révèle plein de fantaisie et d’humour, avec au passage un petit hommage à l’agriculture traditionnelle et familiale. Des dialogues savoureux ponctuent une narration fluide et facétieuse qui rappelle le ton de Roald Dahl.
Enfin ce petit roman est illustré par la géniale Anaïs Vaugelade qui s’approprie à merveille le texte de Desarthe.
Une vraie lecture plaisir à lire tout seul dès 7/8 ans ou à se faire lire bien au chaud sous la couette ! Pauline Vignaud

Publié dans Coups de coeur livres, Premières lectures | Lien permanent | Commentaires (0) |

05/06/2013

Herman et Rosie pour la vie

herman et rosie.jpg
Herman et Rosie pour la vie
Gus Gordon
Gallimard jeunesse 13€ 

Herman et Rosie sont voisins, ils se croisent chaque jour dans l'agitation des rues de New-York mais ne se voient jamais. Dans l'immensité de cette métropole, chacun traine sa solitude. Herman et Rosie ont une passion commune pour la musique qui peu à peu va les réunir sans même qu'ils ne le sachent. Mais lorsqu'ils perdent chacun leur travail la musique cesse et le lien se brise, les plongeant tous les deux dans une infinie tristesse, jusqu'au jour où ils décident de reprendre les choses en main et d'aller se promener dans la ville... leur chemin finira-t-il par se croiser ?

Gus Gordon nous propose une jolie histoire où ces deux personnages attachants, habités par la musique et leur amour pour New-York, vont rompre leur solitude et les modes de vie propres aux grandes villes. Cette rencontre, certes prévisible mais fortuite, s'écrit dans la tendresse et l'humour.
Les dessins au crayon, remplis de variations de couleurs tantôt vives, tantôt pastels, trouvent leur originalité dans leur association avec des objets photographiés qui viennent compléter le décor. Et, comme un jeu de "cherche et trouve" nos yeux se mettent en quête de ce petit détail semé dans chaque page.
Bref une réussite ! Pauline Vignaud 

Publié dans Albums, Coups de coeur livres | Lien permanent | Commentaires (0) |