Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

[Recommandez ce blog à un ami !] | Page d'accueil du blog | Page d'accueil du site

24/08/2018

On a aimé

9791095454250,0-5005639.jpgL'APPARTEMENT : UN SIÈCLE D'HISTOIRE RUSSE

Alexandra Litvina, Ania Desnitskaïa

Traduit du Russe par François Deewer et Marion Santos

Éditions du Globe

17.5€

 

Ce livre est un monument! Traduit du Russe, l’ouvrage ambitieux nous présente l’Histoire du XXème siècle en Russie par le biais des transformations architecturales et de la décoration d’un même appartement habité par une famille moscovite.

 

Le livre, construit par les courts récits des membres de la famille, nous fait découvrir la grande Histoire de l’ex-URSS ainsi que le mode de vie et les us et coutumes des protagonistes au fil des générations qui se succèdent dans le logis. En alternance avec ces récits, on trouve des doubles pages abondamment illustrées, où fourmillent, à la manière d’un éco-musée, des objets du quotidien richement légendés. Un livre pour tous les passionnés d’histoire et de Russie, que l’on pourrait rapprocher de La maison de R.Innocenti ou de Merveilleux voisins, de H.Lasserre et G.Bonotaux.

 

On attend avec impatience de découvrir le pendant de L’appartement, nommé Métro, qui sortira en France en octobre, aussi aux éditions du Globe et avec la même équipe d’autrice et illustratrice. On a hâte!

 

 

 

CVT_Gary-Cook-tome-1--le-pont-des-oublies_9145.jpgGARY COOK, T1 LE PONT DES OUBLIÉS

Romain Quirot et Antoine Jaunin

Nathan

17,95€

 

On l'appelle « Le Pont des oubliés », cette cité porte bien son nom, y gravitent ceux qui sont restés sur Terre alors que l'eau montait et engloutissait presque toute la surface du globe. Gary habite sur le « Pont des oubliés » avec son père et vit de la pêche sur un bateau de fortune qu'il pilote avec ses deux amis Max et Elliot. Leurs maigres prises permettent tout juste de vivre. Mais dans la cité la pêche est réglementée et interdit de s'aventurer hors de sa zone pré-définie ! Pour avoir une zone de pêche bien plus grande et surtout bien plus fertile en poissons il faudrait gagner « La course fantôme ». Cette course en bateau se déroule chaque année, le gagnant peut pêcher à son aise pendant un an et s'enrichir. Gary, Max et Elliot décident de se lancer dans l'aventure en élaborant un bateau compétitif qui leur donnera peut-être une chance de sortir vainqueur.

Mais voilà, le monde touche à sa fin, les derniers terriens quittent la planète à bord des navettes « Deucalion », des navettes dans lesquelles aucun de ceux qui vivent sur « Le pont des oubliés » ne pourra jamais avoir accès. Pourtant cette année la règle va changer, les gagnants de « La course fantôme » pourront monter dans une navette. La course prend alors une toute autre dimension, et la gagner c'est survivre, mais le trio y arrivera-t-il ?

 

Cette dystopie à 4 mains se lit facilement et avec beaucoup de plaisir. On apprend à s'attacher à Gary, cet adolescent pas franchement courageux et un peu irritant, presque un anti-héros ! La force du roman réside dans l'amitié « à la vie, à la mort » qui lie les trois garçons dans leur aventure. La terre sous les eaux, inventée et décrite par les deux auteurs a quelques chose de fascinant et de mystérieux. C'est aussi un roman sur l'adolescence et l'émancipation qui fait la part belle à ses nombreux personnages. On est tenu en haleine jusqu'au bout.

 

 

Publié dans Albums, Coups de coeur livres, Romans ados | Lien permanent | Commentaires (0) |

27/07/2017

On a aimé

couv-Cours-620x817.jpgCours !
Davide Cali et Maurizio A.C. Quarello
Editions Sarbacane
15,5€

 

Le récit relate le parcours édifiant de Théodore Ray Lewis, un jeune homme de couleur issu d’un milieu défavorisé qui vit une adolescence difficile. Mais, contre toute attente, grâce à la confiance que le proviseur de son collège lui témoignera, il va s’apaiser dans ses comportements et son rapport à la vie. Cours ! est une superbe démonstration des bienfaits des liens intergénérationnels, ainsi que de l’éducation et de l’instruction salvatrices d'enfances chaotiques. Certes, le sport a aussi une place prépondérante dans le livre, mais comme un moyen, un exutoire aussi, et non pas comme une fin. L’histoire est racontée à la première personne, c’est la voix du jeune homme qui deviendra adulte qu’on entend. Le texte de Davide Cali est limpide, riche et pourtant concis. Il va à l’essentiel, il est comme Théodore Ray Lewis, le jeune anti-héros du livre, il n’a pas le temps Mr Cali, il a une urgence à se glisser dans la peau du jeune homme, et nous, lecteurs, on a vraiment hâte de savoir la fin…rassurez-vous, il y a un "happy end"…et même de l’amour… Et puis il y a les illustrations de Maurizio A.C. Quarello, fortes et toutes en mouvement, jamais redondantes au récit, amplifiant encore la tension de l’histoire…c’est chaud et captivant comme un beau match de boxe…c’est remarquable. Bref, on ferme le livre, on verse une larme, et on a qu’une envie ; le relire et le partager.

Anne Helman

 

product_9782075077040_244x0.jpgLe visage de Mamina
Simona Ciraolo
Gallimard Jeunesse
15,90€

Si on excepte les petits héros de séries (POB, Tchoupi, Trotro...) où la figure du grand-parent apparaît à l’occasion des vacances ou du mercredi après-midi, la plupart des albums qui parlent de personnes âgées ou de grands-parents abordent souvent la maladie ou la fin de vie. La vieillesse y est rarement représentée de manière positive, si ce n’est peut-être par la figure du sage. Le visage de Mamina est, en ce sens, un album qui sort de l’ordinaire. Une fillette blottie sur les genoux de sa grand-mère, s’interroge sur ses rides et la vieille femme lui fait alors le récit des souvenirs qui ont marqué sa vie et son visage. À chaque ride une double page illustre un souvenir: un fou rire, une rencontre amoureuse, la perte d’un être cher. Les couleurs chaudes et rondes créent un cocon autour de cette complicité entre la petite fille et la vieille femme. Les yeux brillants de Mamina lui confèrent une énergie salvatrice, l’image d’une femme espiègle et forte. Le dernier souvenir, qui fait référence à la naissance de la petite fille, et la dernière image de la famille, qui partage le gâteau d’anniversaire, recentrent le livre sur les liens entre les générations. Simona Ciraolo signe là un livre qui célèbre avec tendresse et émotion le temps qui passe et la transmission.

Pauline Vignaud

Publié dans Albums, Coups de coeur livres | Lien permanent | Commentaires (0) |

12/07/2016

L'été des Bouquins Solidaires

Comme chaque année, Chat Perché participe à l'été des Bouquins Solidaires 

 

Pour 2 livres achetés dans la collection Papagayo, L'éditeur Rue du Monde en offre un troisième à un enfant qui ne part pas en vacances.

 

545-5763c6373b997.jpg

Découvrez l'ensemble des 12 titres de la collection en cliquant ici 

et à la librairie au 18 rue Chaussade, 43000 Le Puy en Velay

Publié dans Albums, Informations | Lien permanent | Commentaires (0) |

18/05/2016

L'Heure du Conte

Samedi 21 Mai à 17h

 

Claudine Van Beneden lira des albums pour faire voyager les enfants de 4 à 7 ans à travers l'Asie.

 

9791023504231.jpg

Venez nombreux!

À très bientôt, l'équipe de Chat Perché.

Publié dans Albums, Animations et rencontres | Lien permanent | Commentaires (0) |

26/12/2015

On a aimé!

sous-la-toise-picquier.jpgSous la toise

Keitaro Kikaseya

Jun Katabatake

Traduit du japonais par Anaïs Koechlin

Éditions Picquier Jeunesse

13€

 

 

 

Au zoo c'est le jour où on mesure les animaux. Enfin on essaie ! Chacun se présente sous la toise. Pour le lapin c'est facile mais ensuite ça se complique : la girafe est trop grande, les crocodiles trichent, la chauve-souris est à l'envers... Bref il n'est pas simple pour le docteur gorille et sa jeune assistante de mesurer tout ce petit monde.

 

Picquier nous propose ici un joli album pour les petits, comme savent si souvent les concevoir les auteurs et illustrateurs japonais. Les dessins viennent appuyer un texte simple, sans bavardage et offrent une lecture amusante. L'auteur qui s'était rendu au zoo avant l'écriture du livre, pour lui aussi mesurer les animaux, cherche à donner des informations précises sur leur taille. L'ensemble donne un livre qui fonctionne parfaitement par sa légèreté de ton et son dessin doux et rond.

 

Pour les enfants d'âge maternelle

 

Pauline Vignaud pour Chat Perché

 

Publié dans Albums, Coups de coeur livres | Lien permanent | Commentaires (0) |

19/10/2013

On a aimé!

le trou.jpg

 

Le Trou
Torseter Oyvind
Ed. La joie de Lire
24.90 euros

Un bijou d’intelligence et de perspicacité que cet album peu prolixe en mots mais dont la lecture d’images est d’une évidence réussie. L’album est très élaboré, l’astuce visuelle du trou fonctionne à merveille et induit maints rebondissements dans les images et donc dans la narration. L’humour absurde touchera grands et petits, pour     sûr ! Et l’objet-livre est de très belle fabrication. Chapeau !

                                  Anne Helman

 

ETE MORTEL.jpg

 

Mon été mortel
Jack Gantos

Jack Gantos, auteur et héros de ce livre, nous raconte sa jeunesse, dans la petite ville américaine de Norvelt pendant les années 60. Cette communauté d’anciens miniers vit grâce aux installations d’Eleanor Roosevelt. Mais alors qu’il s’apprête à passer un bel été, sa mère le punit et il doit passer les vacances enfermé. Seuls moments de liberté : creuser un abri antiatomique dans le jardin avec son père et aider la vieille voisine aux mains rouillées à écrire la rubrique nécrologique. Mais très vite Jack va nouer avec la vieille dame un lien d’amitié et les morts vont s’aligner comme des mouches, lui permettant de pimenter cet été bien morose.

 Mon été mortel fait parti des romans qui se lisent comme on mange des petits pains au chocolat, c’est délicieux, réjouissant et aussitôt fini, on a envie d’y revenir. Les (més)aventures de Jack sont toutes plus drôles et farfelues les unes que les autres, tout comme les adultes qui l’entourent.  Dans cette campagne américaine en période de guerre froide où chacun souhaiterait entrevoir le rêve américain, Jack compose comme il peut et trouve du réconfort chez sa vielle voisine. Il y a quelque chose entre eux d’Harold et Maud et c’est bien cette relation qui fait tout le charme de cette histoire ! 
A partir de 12 ans.

                                               Pauline Vignaud



 1000 choses.jpg

 1000 choses à faire avec un bout de bois

Fiona Danks et Jo Schofield

Gallimard Jeunesse

12.50 euros

 

 Un livre d’activités présenté d’une très jolie manière sur les multiples réalisations à faire à partir de bouts de bois, de la baguette magique d’apprenti sorcier à la cabane au fond des bois. L’ouvrage fourmille d’infos utiles et de conseils pertinents accompagnés de belles photos mettant en valeur les activités présentées. Des étapes claires décrites pas à pas pour bricoler seul et/ou accompagné d'un adulte.

Les activités sont introduites par de courts textes qui ouvrent la porte de l’imaginaire de l’enfant en lien avec les réalisations manuelles.

C’est « terriblement » british!...on aime !
Années primaires

                                                   Anne Helman
 

Publié dans Albums, Documentaires, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |

05/06/2013

Herman et Rosie pour la vie

herman et rosie.jpg
Herman et Rosie pour la vie
Gus Gordon
Gallimard jeunesse 13€ 

Herman et Rosie sont voisins, ils se croisent chaque jour dans l'agitation des rues de New-York mais ne se voient jamais. Dans l'immensité de cette métropole, chacun traine sa solitude. Herman et Rosie ont une passion commune pour la musique qui peu à peu va les réunir sans même qu'ils ne le sachent. Mais lorsqu'ils perdent chacun leur travail la musique cesse et le lien se brise, les plongeant tous les deux dans une infinie tristesse, jusqu'au jour où ils décident de reprendre les choses en main et d'aller se promener dans la ville... leur chemin finira-t-il par se croiser ?

Gus Gordon nous propose une jolie histoire où ces deux personnages attachants, habités par la musique et leur amour pour New-York, vont rompre leur solitude et les modes de vie propres aux grandes villes. Cette rencontre, certes prévisible mais fortuite, s'écrit dans la tendresse et l'humour.
Les dessins au crayon, remplis de variations de couleurs tantôt vives, tantôt pastels, trouvent leur originalité dans leur association avec des objets photographiés qui viennent compléter le décor. Et, comme un jeu de "cherche et trouve" nos yeux se mettent en quête de ce petit détail semé dans chaque page.
Bref une réussite ! Pauline Vignaud 

Publié dans Albums, Coups de coeur livres | Lien permanent | Commentaires (0) |

28/05/2013

Un week-end de repos absolu

week end.jpgUn week-end de repos absolu
Davide Cali / Alexandra Huard
Editions Sarbacane 15,50€ 

Sous couvert d’une fantaisie légère dénonçant la dépendance au travail des cadres supérieurs qui ne peuvent jamais s’arrêter de turbiner et de s’agiter, cet album m’a semblé triste et affligeant. Ainsi la légèreté n’est pas de mise pour nous montrer l’abandon dont est victime le petit garçon qui semble invisible aux yeux de ce couple. De fait, l’album ne décrit pas une famille mais plutôt un couple fusionnel campé d’un bambin qui n’a pas sa place et qui est livré à lui-même.
Certes ses parents sont des hyper-actifs, le livre nous le souligne assez. Mais les auteurs ont manifestement oublié de penser aux âmes sensibles qui liraient cet album et se préoccuperaient du bien-être du petit garçon. L’enfant nous est décrit comme parfaitement autonome, ne sollicitant jamais ses parents, et s’occupant des heures durant seul. Il se suffit à lui-même et sourit à chaque page, sourire qui m’a laissé dubitative, tout comme l’ensemble de l’album, vous l’aurez compris aisément. Anne Helman

Publié dans Albums, Coup de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) |

30/04/2013

Brindille

brindille.jpg
Brindille
Rémi Courgeon
Milan 16,90€ 

Pavlina, surnommée Brindille par les siens, est une petite jeune fille qui a bien du mal à échapper aux corvées domestiques chez elle. Dominée par ses trois frères ainés, elle doit aider son père qui est seul pour nourrir la maisonnée. Elle fait du piano mais arrêtera la musique pour s'adonner à la boxe, où elle trouvera les ressources pour faire face à la domination des mâles de son foyer.
Son destin de jeune boxeuse immigrée russe saura lui donner la confiance qui lui faisait défaut pour s'imposer chez elle. Brindille alors arrêtera la boxe pour retourner à la pratique du piano.
Un bel album, clair et fort, à lire dès 7 ans. Une leçon de vie pour boxeuses et boxeurs en herbe, ainsi que pour apprentis pianistes. Anne Helman

Publié dans Albums, Coups de coeur livres | Lien permanent | Commentaires (0) |

02/04/2013

La maison aux 100 étages

la maison aux 100 étages.jpg
La maison aux 100 étages
Iwai Toshio
Picquier jeunesse 13€

Un bel album tout en hauteur avec une lecture à la verticale, à l'instar de son titre, qui nous fait visiter les 100 étages de cette étonnante maison que Tochi gravira pour répondre à l'invitation mystérieuse qu'il a reçue. Un voyage aux multiples entrées, au pays des petites bêtes, de l'habitat et des chiffres ! Quelle belle surprise notre hôte découvrira au bout de son ascension ?
Un album à partager et à observer dès 4 ans. Anne Helman

Publié dans Albums, Coups de coeur livres | Lien permanent | Commentaires (0) |