Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

[Recommandez ce blog à un ami !] | Page d'accueil du blog | Page d'accueil du site

24/08/2018

On a aimé

9791095454250,0-5005639.jpgL'APPARTEMENT : UN SIÈCLE D'HISTOIRE RUSSE

Alexandra Litvina, Ania Desnitskaïa

Traduit du Russe par François Deewer et Marion Santos

Éditions du Globe

17.5€

 

Ce livre est un monument! Traduit du Russe, l’ouvrage ambitieux nous présente l’Histoire du XXème siècle en Russie par le biais des transformations architecturales et de la décoration d’un même appartement habité par une famille moscovite.

 

Le livre, construit par les courts récits des membres de la famille, nous fait découvrir la grande Histoire de l’ex-URSS ainsi que le mode de vie et les us et coutumes des protagonistes au fil des générations qui se succèdent dans le logis. En alternance avec ces récits, on trouve des doubles pages abondamment illustrées, où fourmillent, à la manière d’un éco-musée, des objets du quotidien richement légendés. Un livre pour tous les passionnés d’histoire et de Russie, que l’on pourrait rapprocher de La maison de R.Innocenti ou de Merveilleux voisins, de H.Lasserre et G.Bonotaux.

 

On attend avec impatience de découvrir le pendant de L’appartement, nommé Métro, qui sortira en France en octobre, aussi aux éditions du Globe et avec la même équipe d’autrice et illustratrice. On a hâte!

 

 

 

CVT_Gary-Cook-tome-1--le-pont-des-oublies_9145.jpgGARY COOK, T1 LE PONT DES OUBLIÉS

Romain Quirot et Antoine Jaunin

Nathan

17,95€

 

On l'appelle « Le Pont des oubliés », cette cité porte bien son nom, y gravitent ceux qui sont restés sur Terre alors que l'eau montait et engloutissait presque toute la surface du globe. Gary habite sur le « Pont des oubliés » avec son père et vit de la pêche sur un bateau de fortune qu'il pilote avec ses deux amis Max et Elliot. Leurs maigres prises permettent tout juste de vivre. Mais dans la cité la pêche est réglementée et interdit de s'aventurer hors de sa zone pré-définie ! Pour avoir une zone de pêche bien plus grande et surtout bien plus fertile en poissons il faudrait gagner « La course fantôme ». Cette course en bateau se déroule chaque année, le gagnant peut pêcher à son aise pendant un an et s'enrichir. Gary, Max et Elliot décident de se lancer dans l'aventure en élaborant un bateau compétitif qui leur donnera peut-être une chance de sortir vainqueur.

Mais voilà, le monde touche à sa fin, les derniers terriens quittent la planète à bord des navettes « Deucalion », des navettes dans lesquelles aucun de ceux qui vivent sur « Le pont des oubliés » ne pourra jamais avoir accès. Pourtant cette année la règle va changer, les gagnants de « La course fantôme » pourront monter dans une navette. La course prend alors une toute autre dimension, et la gagner c'est survivre, mais le trio y arrivera-t-il ?

 

Cette dystopie à 4 mains se lit facilement et avec beaucoup de plaisir. On apprend à s'attacher à Gary, cet adolescent pas franchement courageux et un peu irritant, presque un anti-héros ! La force du roman réside dans l'amitié « à la vie, à la mort » qui lie les trois garçons dans leur aventure. La terre sous les eaux, inventée et décrite par les deux auteurs a quelques chose de fascinant et de mystérieux. C'est aussi un roman sur l'adolescence et l'émancipation qui fait la part belle à ses nombreux personnages. On est tenu en haleine jusqu'au bout.

 

 

Publié dans Albums, Coups de coeur livres, Romans ados | Lien permanent | Commentaires (0) |


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.