Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

[Recommandez ce blog à un ami !] | Page d'accueil du blog | Page d'accueil du site

09/09/2017

On a aimé!

Nos-coeurs-tordus.jpgNos cœurs tordus
Sévrine Vidal et Manu Causse
Bayard Jeunesse
13,9€

 

Belle idée que ce roman à 4 mains pour parler du handicap.

Dans un collège l'instauration d'une classe ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire) vient bouleverser les petites habitudes bien rangées des élèves et professeurs.

Vlad lui, corps tordu, démarche titubante, orphelin sans sa fidèle Monique (sa béquille!) se fait remarquer dès le premier jour en refusant de se faire moquer ou se faire prendre en pitié. Il devient très vite la coqueluche de l'établissement. Et surtout il attire l'attention de la belle Lou. Pour Vlad, alors, le champ des possibles s'ouvre enfin. L'espoir d'avoir des potes debout, une amoureuse et même de remporter le premier prix d'un concours de courts métrages. Avec ce projet en tête, élèves et professeurs, valides et non-valides s'unissent autour de notre héros bancal.

 

A travers les voix de Mathilde, Saïd, Dylan, Vlad et du proviseur Flachard, l'année au collège se déroule à un rythme effréné. Vlad est la lumière, tout gravite autour de lui. Cet ado attachant guide les émotions du lecteur, de son optimisme renversant au début du livre au désespoir amoureux qui l'habite en passant par son humour à toute épreuve. Pas de pathos, pas de misérabilisme, ces collégiens un peu « tordus » que ça se voit ou non, nous attendrissent, nous font rire.

 

Séverine Vidal et Manu Causse signent ainsi un roman qui a plutôt tendance à remettre les cœurs à l'endroit et ça ne fait pas de mal !

 

Pauline Vignaud

 

 

 

9782211232807.jpgChasseur de cyclones
Christine Avel
L’Ecole des Loisirs
12€

 

Élise, collégienne, a une maman toujours absente, une vie bien monotone, une ancienne camarade de classe, Léa, avec qui elle est fâchée et une passion immodérée pour la photographie.

Bonne nouvelle : maman va enfin l'amener avec elle dans un de ses nombreux voyages, destination les Bahamas !

Mauvaises nouvelles : maman a aussi invité Léa ! Et Élise n'a même pas un appareil photo digne de ce nom pour prendre les meilleurs clichés dans ce lieu de rêve !

Alors quand, une fois sur place, une tempête est annoncée et que Élise trouve miraculeusement un Leïca flambant neuf qui semble tombé du ciel, elle le sait, ces petites vacances vont apporter bien des surprises !

 

Toujours dans un style simple mais efficace, Christine Avel sait nous conter les histoires d'enfants ordinaires à qui il arrive des choses extraordinaires. Ses jeunes héros sont toujours attachants et débrouillards, Élise ici, ne fait pas exception à la règle.

La bonne idée, c'est d'avoir ponctué chaque début de chapitre par le descriptif d'un cliché photographique pris ou trouvé par notre jeune héroïne. Ainsi chaque chapitre raconte comment ce cliché a été pris, ce qui l'a amené et tout le roman se construit ainsi de photos en photos.

Pauline Vignaud

Publié dans Coups de coeur livres, Romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) |


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.