Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

[Recommandez ce blog à un ami !] | Page d'accueil du blog | Page d'accueil du site

25/08/2010

Que non je mange! ; Que non je m'habille !



que nn je mange.jpgQue non je mange ! et Que non je m'habille !

Jeanne Ashbé
Pastel, 1999, 8,50€
Qui l'eut cru? Des chaussettes que l'on prend pour des serpents, un cochon transformé en pyjama, un bonhomme de neige qui n'est autre qu'une serviette de bain... et bien d'autres objets de la vie quotidienne des jeunes enfants qui nourriront leur imaginaire dans "Que non je m'habille !".
Dans "Que non je mange !", c'est au tour de l'île déserte d'être transformée en purée, à la barbe blanche du Père Noël de ressembler étrangement à un yaourt, à la lune de se métamorphoser en banane...
Le principe des deux ouvrages est le même : l'auteur présente tout d'abord un animal ou une chose, puis, à la page suivante, utilise les similitudes qu'un bébé peut y trouver au niveau des couleurs ou de la forme pour l'apparenter à un objet de la vie des petits. Tel est le fonctionnement de ces deux livres de Jeanne Ashbé, auteur illustrateur spécialisé dans la vie et les livres des tout petits (0-3 ans), dont le talent n'est plus à démontrer.
Les ouvrages de Jeanne Ashbé, et c'est ce qui fait leur singularité, partent toujours du point de vue de l'enfant. Le monde est décrit à travers son imaginaire, son regard et sa perception de l'entourage. Phrases courtes et très rythmées, quasiment sous forme de comptines, question-réponses, "que voici, que voilà", tel est le style "ashbétien". Sous couvert de mots simples et légers, l'auteur s'attache à rassurer les enfants, tant par les thèmes développés dans l'ensemble de son oeuvre (l'environnement, la naissance, la séparation, la relation avec les autres, ...) que par la manière dont elle les exploite. Le monde de Jeanne Ashbé est non seulement vu par le bébé mais aussi pour lui. Elle sait aiguiser sa curiosité au fil des pages, ainsi que la nôtre, mêlant refrains et "petits mots" tendres et familiers à une langue musicale et douce pour les oreilles.
que nn je m'habille.jpgMais ce qui d'emblée accroche le lecteur dans ces ouvrages, ce sont les illustrations : des bouilles rondes et adorables, des formes simples sans être simplistes, des enfants qui reflètent la diversité des peuples, et des couleurs superbes, chaudes, vives mais jamais criardes. Un régal tant pour les yeux que pour les oreilles. Voyons, voyons... C'est un livre de Jeanne Ashbé.
-Anne

Publié dans Albums, Livres de fond | Lien permanent | Commentaires (0) |